La vie, Stéphanie Deslauriers

En 2017…

Par Stéphanie Deslauriers.

L’année 2016 tire à sa fin. Pour ma part, elle aura été d’une richesse incroyable et ce, tant au plan personnel que professionnel.

J’ai eu le bonheur d’enseigner à nouveau à l’Université de Montréal en psychoéducation, d’accompagner des stagiaires au baccalauréat ainsi qu’à la maitrise dans l’accomplissement d’un de leurs stages, de parcourir une partie du Québec pour parler d’anxiété, de TDAH, d’estime de soi, d’habiletés sociales, de lâcher-prise, de résilience, de littérature et j’en passe.

J’ai eu le privilège de rencontrer des enfants et des ex-enfants fascinants, inspirants, intéressants (pis plein d’affaires en « ants »).

J’ai publié mon huitième livre – et mon premier roman jeunesse. J’ai collaboré au blogue du pertinent site web educatout.com ainsi qu’avec lesptitmotsdits.com (où je parle de littérature jeunesse avec une équipe du tonnerre).

J’ai reçu des livres jeunesse incroyables grâce à ces P’tits Mots-Dits-là.

J’ai la chance de réaliser des vidéos magnifiques grâce à Rodrigo Gutierrez et Universitas, qui les diffusent et me font grandement confiance.

Ce blogue-ci a accueilli de nouveaux collaborateurs intéressants, intelligents et conscientisés. D’ailleurs, Ensemble Maintenant continuera son travail de sensibilisation et de détaboutisation (oui, oui, ce mot existe (heu hum) pour l’année qui vient (en septembre, il fêtera d’ailleurs ses sept ans !).

Au plan personnel, notre famille a adopté Pitou, un chien magnifique qui apporte de la joie à l’état brut et ce, à chaque jour. Un Pitou qui me pousse à aller dehors, même quand il fait froid, qu’il pleut et/ou qu’il y a de la slush dans la rue.

Poulet grandit, s’épanouit, devient tranquillement un pré-ado (eh oui, avec tout ce que ça implique, mais on le trouve beeen attachant pareil ;) ). Il s’occupe de Pitou comme si c’était son enfant (« J’me pratique », qu’il dit). Il développe de jour en jour encore plus son esprit critique, son sens de la répartie et sa passion pour la lecture (yay !!).

Mon cœur est toujours comblé par l’Homme, qui me couvre de petites attentions, d’amour inconditionnel. L’Homme avec qui j’ai des discussions philosophiques, loufoques et parfois insensées.

En 2017, je me joindrai à l’équipe de mamanpourlavie.com (merciii pour la confiance, Maude Goyer !) où je pondrai des chroniques mensuelles psychoéducatives. Je poursuivrai mes diverses collaborations web, j’enseignerai pour la session d’hiver (yay !), je publierai deux livres (dont un chez Midi Trente et un chez Guy St-Jean), je participerai à l’élaboration d’un guide pour la communauté autistique en lien avec l’intimidation (deux de mes sujets de prédilection !) et je me laisse de la place pour les projets et collaborations surprises.

On se croise les doigts pour que Format Familial revienne pour une quatrième saison (iiih !)

15676464_10154598444815622_8829669710690870115_oAh ! Et merci infiniment à tous ceux qui me font confiance, que ce soit dans le cadre de mon travail ou de ma vie personnelle. Merci à vous de me lire, ainsi que les collaborateurs d’Ensemble Maintenant. Vous êtes précieux pour nous et on souhaite pouvoir continuer d’échanger avec vous encore bien longtemps !

Bonne Année !

Articles

Prendre le temps de dire “Merci”

La vie va vite. Et je suis exigeante envers celle-ci. Et je ne lui fais pas toujours confiance. Et j’ai tendance à toujours vouloir plus, à avoir du mal à apprécier ce que j’ai, de peLes romans Stankéur de stagner, de peur que tout s’arrête si je m’arrête, même si ce n’est que pour quelques instants.

Je constate que dans le monde de l’écriture et des médias, il est très difficile de percer, de se tailler une place, de faire ses preuves. Surtout en contexte d’austérité, où plusieurs journalistes, chroniqueurs et collaborateurs se font montrer la porte. Pas facile, d’être une p’tite nouvelle dans cette réalité.

Pas facile non plus de se démarquer, de faire voir sa valeur, son unicité et sa passion. Mais certaines personnes ont vu en moi, ont cru en moi et me permettre de confirmer ce que je savais déjà : je me sens à ma place, devant un fichier Word à noircir de mots, devant une caméra, devant un micro, devant un public. Je me sens bien quand je communique, peu importe la façon de le faire.

Merci à Bianca Gervais, Sébastien Diaz, Catherine Bureau ainsi que toute l’équipe de Format Familial de m’avoir fait confiance pour répondre aux questions des parents, via le segment « Prenez un numéro ». Stéphanie Deslauriers TEDXQc 2014

Merci à Josiane et Carolane Stratis de m’avoir proposé de collaborer avec elles pour leur merveilleux et énergique blogue « TPL Moms ». Merci d’ailleurs à toute la communauté TPL Moms pour votre accueil, nos échanges et votre écoute.

Merci à Groupe Librex, Éditions Midi Trente et Guy St-Jean de croire en moi, en ma plume, en mes rêves d’écriture.

Merci à Geneviève Doray et Julie Leduc d’avoir fait appel à moi pour un tout premier article rémunéré (!!!) dans leurs pages du très pertinent magazine Naitre et Grandir.

Merci à Isabelle Maréchal et Isabelle Lord, du 98,5, de m’inviter à l’émission pour jaser de la vie, des enjeux de celle-ci.

Merci à toute l’équipe de TEDX Québec de m’avoir permis de parler de ce qui me passionne et m’habite : la littérature et la résilience. Un merci tout spécial à Lyne-Marie Germain, qui a été une coach hors paire.

Merci à Viviane Graillon, Joëlle Boutin et Isabelle Carrière de me permettre d’écrire à mon rythme sur leur nouveau et novateur blogue, Femmes Alpha.IMG_20141117_092757

Merci à vous tous qui me permettez de vivre ma passion, de croire en moi, de me donner une première chance. Assurément, on se rappelle toujours de ceux qui ont cru en nous en premier. C’est et ce sera mon cas.

Merci à la Fondation Mira de me permettre d’être en contact avec des centaines de familles merveilleuses, des enfants attachants, des chiens surprenants depuis bientôt un an et demi.

Merci à Mattias de m’avoir laissée entrer dans sa vie de p’tit bonhomme de 7 ans et demi.IMG_20141218_115352

Merci à Rodrigo de me laisser une place de choix dans sa famille.

Merci à mes amies pour votre amitié inconditionnelle.

Merci à ma famille pour leur amour inconditionnelle.

Merci à vous, chers lecteurs, avec qui j’ai la chance d’interagir virtuellement, réellement, aussi, parfois. Merci d’être là, d’être qui vous êtes, de me suivre, d’avoir le cœur ouvert.